Film en compétition : Courts métrages

Vendredi 25 novembre à 21h+ 12 ans2,30€ / 3,80€ECPC, Gonfreville l’Orcher

Hotaru

De William Laboury
France, fiction expérimentale, 2015, 21’

Ils m’ont dit : « tu as un don, Martha. Ici ce don ne te sert à rien. Alors on te montrera les plus belles choses. Tu ne te réveilleras jamais. Mais tu porteras les souvenirs les plus précieux.

William Laboury

Après une licence d’histoire de l’art et un BTS de montage, William Laboury a intégré le cursus Montage de la Femis. Fraîchement diplômé, il est maintenant monteur, et réalise aussi des fictions ou des vidéos, à partir d’images filmées, d’archives ou d’images créées de toute pièce. Hotaru est son quatrième court métrage.

Regard sur…

William Laboury aborde avec son film un sujet universel, qui nous touche au plus profond ; lutter contre une forme d’amnésie, se souvenir des choses et des êtres. Martha est une femme choisie par un programme complètement déshumanisé pour représenter l’espèce humaine aux confins de cet univers qui ne cesse de s’étendre devant elle. Elle sème tout au long de son voyage ses souvenirs comme des cailloux blancs. Toute sa mémoire est remplacée par de nouveaux souvenirs artificiels qui perdent peu à peu tout sens. Ses émotions sont un bagage trop lourd à porter, et sont écrasées par le système. Poétique, inquiétant, perturbant aussi, ces images qui façonnent la mémoire et parcourent le film à la manière d’un mash up arborent une esthétique toute autant singulière.
Simon

Partager